HONG-KONG

SUR LES TRACES DE BRUCE LEE

Statut administratif : Région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine
Monnaie :
Dollar de Hong-Kong
Superficie : 1 092 km²
Population :
7 millions d'habitants
Langues :
Chinois (cantonais et mandarin), Anglais
Religions : Majorité bouddhiste et forte minorité taoïste et confucianiste, Catholiques (10%)

Pourquoi Hong-Kong ? 

  • Parce que c'est une étape technique inévitable pour l'obtention de certains visas dons nous aurons besoin dans les mois suivants !
  • Parce que cette mégalopole asiatique fascine les habitants du Chinatown parisien que nous sommes (XIIIe pour les non-initiés).

 

Que pensons-nous y trouver ?

La première image qui nous vient lorsque l’on pense à Hong-Kong, c'est l'atterrissage qui se faisait sur son ancien aéroport... En pleine ville, avec les avions qui passaient entre les buildings ! Bon, c'est certainement la déformation professionnelle d’Ander qui parle...

Ce qui est sûr, c’est que nous nous attendons à du monde, beaucoup de monde ! Forcément, dans cette ville toute en hauteur aussi gigantesque que propre (ça nous changera des trottoirs parisiens...).

Finalement, on s'attend à faire un bond dans le futur : nouvelles technologies, enseignes publicitaires, néons, etc.

Et puis, faut le dire, ce sera un peu comme Disneyland pour Ander avec tous ses magasins de sons et d’images. Résistera-t-il à la tentation de se procurer un nouvel appareil photo... ?

 

Alors, ça a donné quoi ?

Hong Kong ? C'est une ville de fous !

Incroyablement démesurée, démesurément incroyable !

Mais étonnamment attrayante !

 

Ses immeubles interminables, ses lumières éblouissantes, ses « shopping malls » sur-dimensionnés... Mais si tous les amateurs de shopping devraient au moins y faire un séjour dans leur vie, elle recèle de nombreuses surprises bien plus intéressantes que sa réputation ne le laisse entendre !

 

Il est clair que réduire Hong Kong à un temple du commerce serait une grossière erreur. C'est aussi une ville humaine avec sa culture, ses parcs... Un pouls différent... Et même si nous n'avons pas eu l'occasion, Hong Kong est aussi une ville sauvage où de nombreux treks peuvent être réalisés à quelques kilomètres à peine de son cœur urbanisé.

 

Bref, au pays de Bruce Lee, nous nous sommes arrêtés parce qu'il n'y avait pas d'extra à payer et nous n'avons absolument pas regretté ! Une excellente surprise... que cette ville où franchement ça défrise... nos pas guidés par les néons qui, dans la nuit, donnent le ton !

 

 

On en retient finalement des fils rouges... :

. l'omniprésence des lumières... Il fait littéralement jour en pleine nuit !

. les gratte-ciel... Non seulement hauts mais aussi nombreux, ils deviennent le paysage.

. les marches... On monte et on descend sans arrêt.

. la stérilisation... Obsédés de la propreté, ils le soulignent partout. Telle rampe est désinfectée quatre fois par jour, telle poignée de portes toutes les trois heures...

. le shopping... Heureusement que l'on ne rentrait pas direct sur Paris, sinon, on aurait fait chauffer la carte bleue fort, très fort... trop fort ?!

. les « Star Ferry »... mode de transport pour passer de Kowloon à Central et inversement.

. le nouveau Canon EOS 7D devant lequel Ander n'a pas su résister...

Le proverbe hongkongais

« Les hommes planifient, le ciel accomplit. »